Préparation à l’accouchement

Partager

Préparation à l’accouchement avec Douce naissance.

Douce naissance, une préparation à l’accouchement à pratiquer dans le confort de votre salon, à votre rythme, dans votre intimité.

3e article, d’une série de 3.

Dans le 1e article : Dr. Read, le père de l’accouchement naturel.

Dr ReadNous avons vu l’importance de son hypothèse de base : peur/tension/douleur. C’est-à-dire qu’il est primordial pour la femme, qu’elle connaisse le déroulement de l’accouchement et qu’elle s’exerce quotidiennement à décontracter son corps, avant la naissance pour ainsi diminuer, voir même éliminer la douleur

Dans le 2e article : Hypnonaissnce, Hypno-vie, Douce naissance : leur origine.

Nous avons vu la différence entre ces trois approches : une préparation à l’accouchement par l’auto hypnose.

Voyons maintenant plus en détails la philosophie de Douce naissance.

balanceAvec ou sans péridurale

Douce naissance donne des outils pour un accouchement naturel, mais reste partial par rapport à la péridurale, cela étant un choix personnel pour le couple. En effet, je me suis rendu compte que certaines personnes voulaient être bien préparées pour vivre une naissance sereinement, tout en faisant appel à une péridurale. Mon approche n’influence pas la femme, ni le couple dans leur choix, elle leur offre l’information dans le respect de leur décision.

dvd/cdNotions théoriques sur vidéo et pratique sur CD audio.

Avec Douce Naissance, vous trouverez des notions théoriques en lien avec la naissance, ce que je juge essentiel, tout comme le Dr Read (voir premier article) qui informait les femmes de ce qui allait se passer pour rassurer leur mental et ainsi, par la suite, être disponible à laisser aller son corps puisque le mental est rassuré.

Vous y apprendrez :

  • La philosophie du Dr Read
  • La pensée influence le corps (onde alpha, auto hypnose ou sophrologie)
  • le déroulement de l’accouchement, étape par étape
    • de 0 à 5cm de dilatation du col de l’utérus,
    • l’étape souvent crucial : 7-8 appelé le début de la fin,
      • Comment le reconnaître,
      • Quoi faire.
    • 8 à 10 cm de dilatation du col de l’utérus,
    • la poussée,
  • le fonctionnement de l’utérus en présence d’adrénaline ou d’endorphine
  • le système sympathique et parasympathique
  • certaines notions à connaître :
    • le prétravail
    • durée moyenne : des contractions et de l’accouchement
    • dilatation et effacement du col de l’utérus
    • hauteur de bébé
    • rupture des membranes
    • déclencher un accouchement

Plan A, Plan B - AktenordnerDémystifier un plan B.

J’y nomme aussi certaines peurs, certaines situations possibles et j’en discute pour les démystifier et, ainsi, rassurer la femme et le couple au sujet d’un plan B possible. Ce point différencie Douce Naissance d’HypnoNaissance et d’Hypno-Vie. Est-ce mieux, est-ce pire ? Je dirais que c’est différent et que chacune peut ainsi choisir ce qu’elle préfère.

Et vous ! Vous préférez savoir ou pas ?

Avant d’y ajouter ces notions, je me suis posé la question de savoir si cela amplifierait ou diminuerait les peurs. Je sais que le fait de visualiser quelque chose de parfait influence le cerveau et prépare la femme à vivre une expérience extraordinaire. Est-ce que le fait de nommer une peur influence la visualisation ? Par exemple : autour de 7-8 cm de dilatation, le bébé passe sur le coccyx et c’est une étape plus difficile, qui dure environ 30 minutes. La philosophie puriste de la visualisation dit : on n’en parle pas pour ne pas créer de peur.

Savoir ou pas savoir ?

Savoir ou ne pas savoir ?

De mon côté, j’ai choisi d’en parler pour l’expliquer. Et j’ai observé qu’environ 95% des femmes qui ont suivi ma méthode, étaient beaucoup plus rassurées de connaître cette étape, tout en sachant quoi faire pour aider. Et mises au courant que cela ne durerait qu’un temps et n’irait pas en augmentant, elles sont mieux outillées pour le vivre. Je sais aussi qu’environ 5% seront influencées négativement par le fait de connaître cette étape, car elles l’appréhenderont. C’est pour cette raison que je dis : est-ce mieux ou est-ce pire ? Pour moi, c’est simplement différent. Tout en estimant que c’est à chaque personne de choisir. Vous avez le choix de votre approche.

La femme peut être déçue par la nature mais ne peut pas être déçue d’elle-même.

Dans le même ordre d’idée, je nomme aussi les circonstances qui font que, parfois, il est plus difficile de vivre un accouchement naturel. Par exemple, lorsque le bébé se présente en postérieur ou lorsqu’il faut déclencher l’accouchement alors que le col est totalement fermé… Cela peut créer une déception, mais je me suis rendu compte que lorsque cela arrive, le couple comprend mieux les enjeux, et si la femme est déçue par la nature, elle ne peut pas être déçue d’elle-même, puisqu’elle comprend la situation, ce qui fait une grande différence à mes yeux. Elle comprend que la nature n’était pas de son côté et ne met pas en doute son corps de femme. Ce qui permet de solidifier le lien affectif.

Méthode maintenant disponible soit en DVD ou en ligne, dans le confort de votre foyer.

Et le dernier point : Douce Naissance est maintenant disponible sur DVD. Il est parfois difficile pour certaines personnes de se déplacer, pour une question d’horaire, d’enfant à faire garder, de distance, ou parce que certaines sont gênées d’être en groupe. Alors Douce naissance vous propose maintenant une nouvelle alternative, celui de suivre cette méthode dans le confort de votre foyer, au moment de votre choix.

www.douce-naissance.com

 

3e article d’une série de 3.

Pour lire la 1e partie : Dr. Read, le père de l’accouchement naturel.

Pour lire la 2e partie : Hypnonaissnce, Hypno-vie, Douce naissance : leur origine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>